José Ignacio Barraquer Moner

Docteur: D. José Ignacio Barraquer Moner
Proposition : Faculté de Médecine
Parain : Prof. Dr. D. Francisco Salado Marín
Célébration : Faculté de Médecine, le 18 mai 1987
250 X 120

Né à Barcelone le 24 janvier 1916 au sein d’une famille d’ophtalmologues, José Ignacio Barraquer Moner suit les pas de son grand-père et de son père.

Il commence sa formation aux côtés de son père, puis il obtient son diplôme en Médecine et Chirurgie par l’Université de Barcelone. Il réalise son doctorat à l’Université de Madrid en 1952 et il se spécialise à l’Institut Barraquer d’Ophtalmologie, dont il devient le Vice-président et Responsable des Cours de Spécialisation jusqu’en 1954. Il décide alors d’abandonner l’Institut Barraquer et de s’installer à Bogota, afin de créer un centre similaire et de poursuivre sa vocation de recherche.

Il faut souligner son travail en tant que chercheur dans les techniques de chirurgie réfractive, un terme introduit par lui-même en 1949. En 1958, il publie une méthode pour obtenir des implants laminaires dans des cornées congelées, puis en 1963 il conclut ses ouvrages de  kératopathie. Il s’agit seulement de quelques-unes des techniques originales de José Ignacio Barraquer parmi la vingtaine qu’il fut capable de concevoir. Mais l’éminent ophtalmologue réussit également à inventer des instruments et des méthodes auxiliaires d’exploration, précis et exacts, pour l’application de ces techniques. Le microscope chirurgical, le kératomètre chirurgical, le micro-kératocône, le tourcryosphéreur ou le cryotour automatique informatisé sont quelques-unes de ses brillantes créations, qui atteignent en tout le nombre de quarante instruments.

Ses travaux de recherche dans le domaine de l’Ophtalmologie sont incalculables : au moins 256 publications, notamment son livre « Queroplastia refractiva », publié en 1975 ; « Queratomileusis y Queratofaquia », en 1980 ou « Cirugía Refractiva de la Córnea », en 1989. Il a également participé à de nombreux congrès et conférences partout dans le monde. Il s’est toujours montré disponible pour collaborer avec les différentes sociétés ophtalmologiques et il faut spécialement souligner son travail réalisé en Amérique latine.

Le Professeur Barraquer a été distingué en 1968 avec deux prix de premier ordre : le Prix d’Honneur de la Société Cryo-Ophtalmologique des États-Unis et le Prix Extraordinaire de la Société de Cryobiologie de ce pays également. En 1972, il reçoit le Prix de la Société d’Ophtalmologie Contemporaine et, trois ans plus tard, il est à nouveau récompensé par cette Société en raison de sa contribution à l’éducation en Ophtalmologie. Graeffe de Oro de la Societa Oftalmologica Meridionale d’Italie, Médaille de la Société Cubaine d’Ophtalmologie, Médaille de la Fédération Colombienne d’Optomètres, etc. Son travail a été reconnu dans le monde entier.

Il a également été Académicien d’Honneur de l’Académie Royale de Murcia, Docteur Honoris Causa de l’Université de Santa María (Brésil), Catalan de l’Année en 1970, Membre d’Honneur de la Société Espagnole de Bienfaisance (Colombie), Membre du Mérite de l’Académie des Sciences Médicales de Barcelone et détenteur des clés de la Ville de Miami (États-Unis).

Il est décédé à Bogotá en 1998.