Andrés Fernández Díaz

Docteur : D. Andrés Fernández Díaz
Proposition : École Universitaire d’Études Économiques et Administration Publique
Parain : Prof. Dr. D. Antonio José Narváez Bueno
Célébration : Campus de l’Assomption – Xérès, le 30 janvier 2004
250 X 120
Docteur en Sciences Économiques par l’Université Complutense et par l’Université de Rome, Andrés Fernández Díaz naît à Cadix en octobre 1938. Il développe son activité intellectuelle dans différents domaines, depuis l’enseignement jusqu’à la recherche, en passant par différents postes à responsabilité.

En tant que professeur, ses textes sont une référence obligée dans la discipline de la Politique Économique dans les universités espagnoles. Quelques-unes de ses œuvres, notamment « Introducción y Metodología de la Política Económica » (Introduction et Méthodologie de la Politique Économique), « Teoría y política monetaria » (Théorie et politique monétaire), « Fundamentos y papel actual de la Política Económica » (Fondements et rôle actuel de la Politique Économique) ou « Dinámica Caótica en Economía: Teoría y Aplicaciones » (Dynamique chaotique en Économie : Théorie et Applications) font l’objet de rééditions constantes.

Quant à sa facette de chercheur, Andrés Fernández Díaz a été le premier économiste à réaliser des travaux systématiques à caractère scientifique sur les techniques de planification inductive dans l’université espagnole. Son étude et sa collaboration avec des professeurs italiens et français ont produit des articles et des monographies parmi lesquels il faut souligner « Programación económica global en España e Italia » (Programmation économique globale en Espagne et en Italie) ; « ¿Puede hablarse de una teoría de la planificación? » (Pouvons-nous parler d’une théorie de la planification ?) ; « La necesidad del empleo de modelos en las ciencias sociales » (Le besoin d’utiliser des modèles dans les sciences sociales) ou « The use of models in economics policy: a reapraisal ». Il faut également mettre l’accent sur ses nombreuses études sur l’économie comme une partie de la géostratégie, dont les connaissances lui ont permis de devenir le directeur adjoint civil du Centre Supérieur des Études de la Défense, fondateur du Master en Sécurité et Défense de l’Université Complutense et de faire partie de l’International Institute for Strategic Studies de Londres. D’autre part, Andrés Fernández Díaz est l’initiateur en Espagne des applications des Théories de la Dynamique Chaotique à l’économie.

Son appartenance à des groupes comme American Economic Association, Royal Economic Association, Centre for Interantional Research, Trade Policy Research Centre, Association Tiers-Monde ou l’International Institute of Public Finanace témoigne de la portée internationale de sa figure. Andrés Fernández a également collaboré comme professeur invité avec les universités de la Sorbonne, Bari, Rome, Buenos Aires, Berkley, ou le Collège de France et l’Institut de Sciences Mathématiques.

Parmi les postes à responsabilité qu’il a occupés, nous devons parler de son travail en tant que Directeur Général de Planification et Directeur Général de l’Institut National de Statistique pendant une période cruciale pour la mise en marche des élections du mois de juin 1977, dans lesquelles il fut également l’un des membres de l’Assemblée Électorale Centrale. C’est à cette période également que son travail de représentation permet d’impulser la création de l’Université de Cadix. Il a été distingué avec la Grande Croix de l’Ordre du Mérite Civil du Royaume d’Espagne, avec l’Ordre du Méritée de la République Italienne, l’Ordre des Palmes Académiques de la République Française, avec la Croix du Mérite Militaire de Première Classe et avec la Croix du Mérite Policier, entre autres. Il est actuellement professeur de Services Spéciaux à l’Université Complutense, membre du Conseil Recteur du Centre d’Astrobiologie  (INTA-NASA) et directeur de la Revue Espagnole de Contrôle Externe de la Cour des Comptes.