noticia

L’ESA sélectionne le projet ‘UCAnFly’ dans la première phase pour le lancement d’un nanosatellite dans l’espace 17 janvier 2019


L’objectif du nanosatellite gaditan est de tester la technologie pour la mesure des champs magnétiques dans l’espace, un aspect spécialement utile dans des missions spatiales de physique fondamentale, solaire et planétaire

L’Agence Spatiale Européenne (ESA), dans le but de permettre le lancement de nanosatellites, a mis en marche un projet spatial en étroite collaboration avec des universités européennes. Dans le cadre d’une convocation extrêmement compétitive, huit élèves de l’École Supérieure d’Ingénierie de l’Université de Cadix, dirigés par le chercheur postdoctoral Ignacio Mateos Martín, ont présenté le projet UCAnFly, une initiative qui a été sélectionnée dans la première phase du programme Fly Your Satellite (FYS).

Les élèves ayant participé à cette proposition sont David Aragón, Ramón Ruiz, Francisco León, Javier Racero, Carlos Díaz, Ernesto Romance, Alejandro Laradona et José Luis Aparicio. Ce dernier a été l’élève sélectionné pour participer à un atelier d’Ingénierie dans le siège de l’Agence Spatiale Européenne (Belgique), afin d’améliorer les projets initialement acceptés. UCAnFly a pour objet de tester la technologie pour la mesure de champs magnétiques dans l’espace, un aspect spécialement utile dans des missions spatiales de physique fondamentale, solaire et planétaire. Pendant l’atelier, il sera possible de présenter l’initiative à d’autres équipes d’universités européennes et expertes en la matière, mais également de recevoir des conférences complémentaires afin de se familiariser avec le FYS de l’ESA. Après quatre sessions, ils prépareront une conception finale qu’ils devront présenter et défendre devant les experts de l’Agence Spatiale Européenne.

Si l’initiative de l’Université de Cadix réussissait à passer à la deuxième phase, il s’agirait du premier satellite andalou lancé dans l’espace. Le projet compte également sur la collaboration du groupe d’Astronomie Gravitationnelle (CSIC-IEEC) et de membres de l’UCA, du groupe de Robotique Appliquée, du groupe de Magnétisme et Optique Appliquée, ainsi que des départements de Génie Mécanique et Conception Industrielle, de Génie en Automatique, Architecture et Réseaux Informatiques et de Physique Appliquée.